jeudi 21 juin 2012

SPIRALE : RESULTAT DU SONDAGE

Sondage sur la spirale




En premier lieu, je tiens à remercier tous les chouetteurs qui ont participé au sondage qui leur demandait quelle était selon eux la spirale à quatre centres du jeu.
118 personnes ont répondu au sondage ce qui représente un bel échantillon.
Le blog contenant les liens vers les articles détaillant les différentes hypothèses, les sondés ont, de plus, voté en connaissance de cause ce qui consolide les choix effectués.
Je regrette toutefois d'avoir oublié de faire figurer la spirale du moulin du Fâ ainsi que la ville de Fa, principales solutions s'appuyant sur Agen mais il était malheureusement trop tard lorsque je m'en suis aperçu car plus de 30 personnes avaient déjà voté.
Malgré tout, les résultats sont riches d'enseignement.

  • Absence de consensus
La première constatation marquante, c'est l'absence de consensus autour d'une piste privilégiée.
Il n'y a pas une solution qui fédère les chercheurs de manière tranchée.
La solution qui obtient le meilleur score est la solution Autre spirale qui réunit 43 % des votants.
Je ne pense pas beaucoup m'avancer en affirmant qu'il n'y a pas une mais une foultitude d'hypothèses derrière ce choix qui affirme moins l'émergence d'une solution différente que le scepticisme assumé d'une grande partie des chouetteurs à l'égard des hypothèses proposées.

  • Les spirales qui ne convainquent pas
Il est tout de même intéressant surtout quand les avis sont aussi dispersés de constater que certaines spirales sont clairement rejetées par les votants. Les spirales de Langres, de Bâle et de Bram recueillent seulement 3 votes à elles trois sur 118. Un véritable camouflet !
Forbach ne parvient sans doute pas à endosser le costume d'un 2424 crédible pour ce qui est des deux premières hypothèses. Quand à la circulade de Bram, elle n'est probablement pas suffisamment spiralée pour convaincre.

  • L'axe Roncevaux-Bourges-Carignan majoritaire
On notera le bon score de la D45a (16 %) qui reste l'hypothèse partagée par le plus grand nombre de chercheurs. La spirale de Dabo cultive ce paradoxe d'être rejetée par une majorité de chercheurs tout en étant l’hypothèse de spirale qui fédère le plus grand nombre de chouetteurs autour de sa bannière. On notera également l'excellent score de la spirale d'Ascq (10 %).
Ce qui amène cette constatation : Ascq et Dabo réunissent 26 % des sondés ce qui signifie que l'axe Roncevaux-Bourges-Carignan (commun aux deux pistes) représente le choix de 26 % des votants. Étonnant !

  • Les traceurs
Qu'on se le dise, les traceurs ne sont pas morts !
Si une majorité de chercheurs trouvent la spirale, 14 % des votants choisissent de la tracer. Reste à savoir s'ils tracent tous la même spirale ?


  • Le cas de Paris
Paris confirme son statut de solide challenger puisque 13 % des votants pensent qu'il s'agit de la spirale du jeu. Je sais, de plus, que certains chercheurs ont voté Autre spirale parce qu'ils possèdent un autre raisonnement qui mène à Paris mais Paris constitue cependant bien leur solution de spirale.
Parmi ceux qui choisissent Paris, la jeune hypothèse du Petit Paris s'impose avec 9 % des suffrages contre 4 % pour l'hypothèse Klaus & Martini.


En résumé, il n'y a que 14 % des votants qui pensent que la spirale doit être tracée. Pour autant, les hypothèses les plus populaires de spirale trouvée que sont Ascq, Paris et Dabo recueillent moins de 40 % des suffrages cumulés. Il faut donc se rendre à l'évidence : aucune spirale connue n'entraîne un phénomène d'adhésion massive.

mercredi 13 juin 2012

SPIRALE : LE BILAN

Quelle spirale à quatre centres faut-il choisir ?

Le but de ces articles consacrés à la spirale était justement de faire un état des lieux des hypothèses plausibles afin de procéder à un choix.
Chaque article citait un madit qui évoquait un critère particulier auquel devait se conformer la véritable spirale du jeu.
En croisant les hypothèses avec les critères de sélection, on obtient la grille çi-dessous.
En vert, le critère est vérifié.
En orange, soit on est en limite de critère soit il est difficile de trancher.
En rouge, l'hypothèse ne vérifie pas le critère imposé.

La case bilan est rouge si au moins l'une des cases de critère est rouge.
La case est orange s'il n'existe pas de critère rouge et qu'il existe au moins un critère en orange.
La case est verte si tous les critères de sélection sont au vert.


Grille des contraintes pour chaque spirale




Évidemment, j'ai conscience qu'il y a une part de subjectivité dans ces choix sans doute critiquables par bien des aspects. De plus, cette grille est un constat du moment car si demain, un décodage cohérent de 2424=Forbach est rendu public alors il n'y aura plus de critère rouge pour les hypothèse de Langres et de Bâle.
Je n'ai de toute façon pas la prétention d'illustrer une vérité mais seulement une interprétation qui m'est propre de critères qui me semblent primordiaux.
Cette grille ne garantit pas le choix de la bonne spirale puisque je dois admettre comme possible que la véritable spirale ne soit pas présente dans ma liste mais elle permet d'exclure les hypothèses qui ne passent pas le filtre des madits.

On constate en l'état qu'une seule hypothèse passe ce filtre et qu'il s'agit de l'hypothèse du Petit Paris, lieu-dit de la commune de Jouy-le-Châtel.

Je rappelle que la construction graphique du raisonnement qui mène à cette solution figure dans cet article :

Mais au-delà de la solution retenue, le choix de la spirale ouvre sur une nouvelle question : A quoi sert la spirale à quatre centres du jeu ?


mercredi 6 juin 2012

QUI EST 2424 ?

Un morse qui sert de code ?




L'énigme 500 s'appuie sur la détermination de 2424, point particulièrement stratégique puisque la droite préexistante et l'orthogonale déduite se croisent en ce point.

Les solutions les plus crédibles sont les suivantes :

  • CARIGNAN

Cette solution simple s'est rapidement imposée et il s'agit encore de la solution adoptée par une majorité de chouetteurs. Elle est basée sur une interprétation binaire simple de la série de chiffres qui compose 2424 :

Code Morse :
2424-42-424-44-224-24-42-24 = −·−·/·−/·−·/··/−−·/−·/·−/−· = C/A/R/I/G/N/A/N

Hypothèses qui se basent sur Carignan :
    • D45a
    • Ascq
    • Petit Paris



  • AGEN
Cette solution révélée plus tardivement par le chercheur Phil Toulouse/Bérurier s'appuie sur un traitement préalable de la chaîne 2424. Ut Queant Laxis est le poème de Paul Diacre dont s'est inspiré Guido d'Arezzo pour désigner les notes de musique.
Ut queant laxis
resonare fibris,
Mira gestorum
famuli tuorum,
Solve polluti
labii reatum,
Sancte Iohannes.

Par extension, le titre de l'énigme 500 référence donc une technique basée sur la prise en compte des seuls premiers caractères.
La méthode du code morse est ensuite appliquée.


Code Ut Queant Laxis + Morse
  1. Code Ut Queant Laxis
  2. 2424-42-424-44-224-24-42-24 = 24442242

  3. Code Morse
  4. 24442242 = 24/442/2/42 = ·−/−−·/·/−· = A/G/E/N
     
A noter qu'il est possible d'obtenir AGEN à partir du décodage intermédiaire qui donne CARIGNAN puisqu'en remplaçant 2424 par Carignan, on obtient :
ACARIGNANEMPRUNTELORTHOGONALE = A AGEN (progression 12345)


Agen est l'hypothèse crédible la plus élaborée.


Hypothèses qui se basent sur Agen :
    • Moulin du Fâ
    • la ville de Fa
    • Bram



  • 2424 de Klaus
Pour Klaus, 2424 est un point du segment Bourges-Gerardmer situé à  62 km de Bourges.
Pour rappel, voici le lien vers l'hypothèse complète : Hypothèse de Klaus et Martini

Ce 2424 est un point quelconque sur la 989 et se situe plus précisément dans la forêt domaniale de Bellary.
Malheureusement, ce 2424 ne figure pas en toutes lettres ce qui semble en contradiction avec le madit suivant :

QUESTION No 45 DU 2000-10-23

--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: PLANTAGE
MA QUESTION PRECEDENTE EST MAL PASSEE : DANS UNE QR DE JEUDI DERNIER, VOUS SEMBL EZ DIRE QUE 2424 FIGURE EN TOUTES LETTRES SUR L'UNE DES DEUX CARTES. AI-JE BIEN COMPRIS ? MERCI. KLAUS.
--------------------------------------------------------------------------------
OUI. AMITIES -- MAX


  • FORBACH
Hypothèses qui se basent sur Forbach :
    • Y d'if de Langres
    • Tombe de Bernoulli à Bâle

Je ne possède pas de décodage qui permette l'identification FORBACH=2424.
Beaucoup de chercheurs considèrent qu'une telle solution est bien improbable mais ce constat est à relativiser puisque la 580 code numériquement chacune des dix villes ce qui favorise d'autres hypothèses comme 2424=CINQ ou 5 et par induction 2424=FORBACH mais foin d’esbroufe, cette brique de codage, si elle existe, n'est pas en ma possession.

C'est évidemment un frein majeur et rédhibitoire à la crédibilité des hypothèses qui s'appuient sur Forbach.









vendredi 1 juin 2012

UNE SPIRALE A QUATRE CENTRES AU SENS GEOMETRIQUE DU TERME

Le madit de référence :


QUESTION No 36 DU 1996-05-08 --------------------------------------------------------------------------------
TITRE: spirale
Qunad vous ecrivez "une veritable spirale a 4 centres", vous voulez dire a quatre centres au sens geometrique du terme (et ceci qu'elle soit tracee ou trouvee) ? merci. arthur
--------------------------------------------------------------------------------
C'EST LE SEUL SENS QUE JE CONNAISSE A CETTE EXPRESSION, ARTHUR. LA REPONSE EST DONC "OUI". AMITIES -- MAX 



Voilà un madit qui pulvérise plusieurs hypothèses de spirales car la plupart des spirales trouvées ne correspondent pas rigoureusement à des spirales à quatre centres au sens géométrique du terme.

  • Ascq : solution basée sur un mélange de l'acronyme saqc, il ne s'agit pas d'une spirale au sens géométrique du terme.
  • D45a : la route en spirale de Dabo est certes une spirale mais pas à quatre centres. Les fameux centres administratifs que sont Dabo, Schaeferhof, Hellert et La Hoube ne légitimeraient l'expression que si la frontière des quatres quartiers se situait au niveau de la D45a mais ce n'est malheureusement pas le cas.
  • Bram : C'est une circulade mais pas une spirale à quatre centres.
  • Langres : Le cœur de la spirale du cloître de Langres est un cercle et il est probable que la spirale s'apparente davantage à une développante de cercle mais il y a doute.
  • Le Moulin du Fâ : Aucune technique de représentation graphique de la clef de Fa ne correspond véritablement à une spirale à quatre centres.
  • Tombe de Bernoulli : La spirale de Bâle est vraisemblablement une spirale à 2 centres.

Reste Paris qui est véritablement une spirale avec quatre centres que sont les quatre premiers arrondissements de la capitale. Cette hypothèse reste donc recevable.

De plus, j'ai la conviction que l'auteur n'aurait pas pris le risque de choisir une spirale ambiguë quant à sa dénomination et je suis prêt à parier qu'il était paré à nous opposer une source qui valide l'expression spirale à quatre centres s'agissant de la spirale du jeu.
Ce seul critère suffit, selon moi, à valider Paris comme la spirale du jeu puisque je pense que cette phrase de Jacques Yonnet extraite de son livre Enchantements sur Paris sera présente dans le livre des solutions :